Marie-Mai s’unit à Leucan pour soutenir les enfants atteints de cancer en devenant marraine de l’Association

Leucan, l’Association pour les enfants atteints de cancer et leur famille, est heureuse d’annoncer l’arrivée officielle de Marie-Mai, auteure-compositrice-interprète, à titre de marraine de Leucan. Marie-Mai poursuit ainsi son engagement auprès des enfants atteints de cancer, entamé en 2017 et solidifié à la suite de sa participation au 40e anniversaire de l’Association.

«  À travers mes tournées, j’ai rencontré plusieurs enfants atteints de cancer et leur famille. Sur le terrain, j’ai vu le travail que Leucan fait. Quand j’ai eu ma fille, ça m’a donné l’urgence de faire quelque chose. Je voulais faire une différence et aider avec ma musique, avec mes paroles, mais aussi avec mes actions », témoigne Marie-Mai.

« C’est un grand privilège pour Leucan de pouvoir compter sur Marie-Mai à titre de marraine de l’Association. Sa générosité, son authenticité et sa proximité avec le public québécois font d’elle une ambassadrice exceptionnelle pour sensibiliser la population aux défis que doivent surmonter les familles dont un enfant est atteint de cancer », souligne Pascale Bouchard, directrice générale de Leucan.

Au cours des trois prochaines années, Marie-Mai rencontrera les enfants et les familles de Leucan aux quatre coins de la province, à travers différentes activités organisées à leur attention.

Leucan

Fondée en 1978 par le pédiatre en oncologie Dr Jocelyn Demers et des parents d’enfants atteints de cancer, Leucan est née d’un désir d’améliorer le taux de guérison et le mieux-être des enfants atteints de cancer. En plus de 40 ans, Leucan a soutenu et accompagné plus de 10 000 familles à travers cette difficile épreuve.

Mission 

Favoriser le rétablissement et le mieux-être des enfants atteints de cancer et de leur famille par des services d’accompagnement et de soutien distinctifs et adaptés, à toutes les étapes de la maladie et de ses effets.

Leucan devient un point d’ancrage pour ces familles qui doivent naviguer à travers cette difficile épreuve. L’Association privilégie un soutien personnalisé auprès de ses membres, décliné en 5 axes principaux : 

1. Lutter contre la maladie et améliorer les traitements

Permet:

  • D’améliorer les chances de survie pour que tous les enfants atteints de cancer puissent espérer grandir
  • D’aider à fournir aux enfants du Québec les meilleurs traitements au monde
  • De diminuer les effets secondaires des traitements
  • D’améliorer la qualité de vie des survivants en réduisant les risques de séquelles.

La recherche clinique en oncologie pédiatrique permet aux enfants de recevoir les meilleurs traitements au monde. Ces nouvelles thérapies permettent également de limiter les effets secondaires et les risques de séquelles, qui ont parfois des répercussions physiques et psychologiques importante dans la vie des survivants.

Principal bailleur de fonds pour le soutien à la recherche clinique en oncologie pédiatrique au Québec, Leucan remet près de 1 million de dollars par année pour ce type de recherche. Aujourd’hui, 82 % des enfants qui reçoivent un diagnostic de cancer peuvent espérer grandir et survivre à leur diagnostic.

2. Soutenir financièrement

Permet:

  • De réduire l’angoisse des parents reliée aux soucis financiers dus à la maladie;
  • D’aider à compenser une partie des pertes financières de l’absence au travail;
  • D’améliorer la qualité de vie des survivants qui sont aux prises avec des séquelles.

Au début des années 1980, Leucan constate que les familles doivent souvent débourser pour des frais liés au cancer de leur enfant. Ces frais additionnels (frais de déplacement, d’hébergement, de stationnement ou de repas) peuvent provoquer un stress important pour les parents, qui doivent parfois quitter leur travail pendant une période indéterminée pour rester auprès de leur enfant.

En 2007, l’Association a mis en place une nouvelle politique d’aide financière afin de soutenir équitablement toutes les familles dont un enfant est atteint de cancer. Depuis, Leucan pallie partiellement aux dépenses imprévues en offrant diverses bourses aux familles afin qu’elles puissent concentrer leurs énergies sur la guérison de leur enfant.

Leucan reste présente pour les survivants, en rendant disponible un programme de bourse pour tous ceux qui doivent vivre avec des séquelles physiques ou psychologiques causées par la maladie.

3. Réconforter, informer, orienter

Permet:

  • De diminuer la détresse des parents lors de l’annonce du diagnostic;
  • De sécuriser les familles par de l’accompagnement personnalisé et de l’information adéquate;
  • De soutenir l’enfant, ses parents et sa fratrie à chaque étape de la maladie, en centre hospitalier et à la maison.

Services offerts :

  • Accompagnement et soutien affectif en centre hospitalier et à domicile;
  • Centre d’information Leucan;
  • Remise d’une trousse d’accueil et de réconfort.

Chaque famille est accueillie et rencontrée par une intervenante de Leucan à l’hôpital lors du diagnostic. Pour les familles, ce premier contact est essentiel et Leucan apparait comme une bouée de sauvetage à travers cette immense tempête. Afin de sécuriser les familles et de les guider à travers cette épreuve, Leucan leur remet une trousse d’accueil contenant une doudou-réconfort, un jeu éducatif, deux gilets adaptés pour les traitements, de l’information sur les services de Leucan et de l’équipement médical utile pour les rendez-vous et sorties en public.

Les familles ont également accès au Centre d’information Leucan, un service créé en 2008 dont l’objectif est de répondre aux besoins en information des parents et des patients traités en oncologie pédiatrique. Le Centre permet également aux parents de trouver les bons mots pour rassurer les frères et sœurs, qui se sentent souvent isolés.

Lorsque l’enfant quitte l’hôpital et retourne à la maison, la famille est jumelée à un(e) agent(e) de services aux familles dont le rôle est d’offrir du soutien et un accompagnement personnalisé, et ce, tout au long du cheminement de l’enfant et de sa famille à travers la maladie.

4. Diminuer la souffrance physique et psychologique

Permet:

  • D’atténuer le sentiment d’impuissance des parents relié à la douleur de leur enfant;
  • D’aider à soulager la détresse psychologique vécue par les parents et les frères et sœurs de l’enfant atteint;
  • Aux parents de recevoir des soins qui diminuent leur douleur;
  • D’offrir du réconfort aux familles d’enfants atteints de cancer.

Services offerts :

  • Massothérapie en centre hospitalier et à domicile;
  • Soutien psychologique;
  • Accompagnement en fin de vie et suivi de deuil.

Au cours des 40 dernières années, Leucan a développé une expertise en accompagnement, lui permettant d’offrir un soutien personnalisé à ses membres afin de favoriser une meilleure adaptation à la maladie. Pour Leucan, ces échanges favorisent le dialogue avec la famille et une meilleure compréhension de ses besoins. Pour les parents, cette écoute active leur permet de se sentir entendus et épaulés.

En complément au service d’accompagnement et de soutien affectif, Leucan offre un service de massothérapie. Les massothérapeutes spécialisés de Leucan sont présents dans les quatre centres d’oncologie pédiatrique du Québec et les familles peuvent également recevoir des massages à la maison lorsque l’enfant est traité en clinique externe.

L’Association accompagne les familles à chaque étape de la maladie et c’est pourquoi elle a développé le service de fin de vie et suivi de deuil en 1995. Les familles endeuillées reçoivent un suivi personnalisé tout au long du processus de deuil et sont invitées à participer à des activités favorisant la solidarité et la création de liens significatifs avec d’autres familles ayant également vécu cette épreuve.

5. Briser l’isolement et contribuer au bien-être

Permet:

  • De diminuer le sentiment d’isolement des familles;
  • De contribuer au bien-être des enfants lors de leurs traitements;
  • D’aider les survivants à profiter d’une vie plus autonome et positive;
  • De sensibiliser pour accroître la compréhension et l’empathie de l’entourage sur la réalité vécue par lui et sa famille.

Services offerts :

  • Activités sociorécréatives;
  • Animation en salle de jeux en milieu hospitalier;
  • Sensibilisation et accompagnement en milieu scolaire;
  • Soutien aux guéris et survivants.

Lors du retour à la maison, la famille a tendance à s’isoler et à limiter davantage ses sorties afin de réduire les risques de contracter des virus pour l’enfant dont le système immunitaire est affaibli par les traitements.

Pour briser cet isolement, Leucan organise plusieurs activités, encadrées et adaptées à leurs besoins, qui tiennent compte de la réalité des familles. Leucan permet également aux parents de créer des liens avec d’autres familles en organisant des dîners, plusieurs fois par années, dans les centres d’oncologie pédiatrique.

De plus, les enfants doivent régulièrement visiter les cliniques externes afin d’y recevoir leurs traitements. Soucieuse de leur offrit un milieu de vie rassurant et réconfortant, Leucan a aménagé des salles de jeux pour les plus petits et des salons pour les adolescents, où les jeunes peuvent s’amuser, et les parents, créer des liens.

Afin de faciliter le retour à l’école de l’enfant atteint après une longue période d’hospitalisation, Leucan a mis sur pied, en 2001, le programme vie scolaire, dont l’objectif est d’outiller, de sensibiliser et d’informer les parents, le personnel de l’école ainsi que les compagnons de classe sur les réalités que vit l’enfant atteint. Ces différentes interventions lui permette de poursuivre sa scolarité, et ce, malgré les traitements et la maladie.

Comment s’impliquer auprès de Leucan?

Faire un don sur le site Web de Leucan leucan.qc.ca

Participer à l’une de nos activités de financement :

  • Défi ski Leucan, samedi 16 et 30 mars prochain, détails au defiski.com
  • Défi têtes raséesMD Leucan, présenté par PROXIM, plusieurs dates disponibles, détails au tetesrasees.com
Marie-Mai - Kérastase
© 2019 Marie Mai Contacts
Tous droits réservés - Conception web sbrstudio.com